Paul Nizan, écrivain et journaliste (1905-1940)

décembre 28th, 2008

“Que pas une de nos actions ne soit pure de la colère” (Aden Arabie, 1931)

portrait nizan

portrait nizan

“Nizan, c’était un trouble-fête. Il appelait aux armes, à la haine : classe contre classe ; avec un ennemi patient et mortel, il n’y a pas d’accompagnements ; tuer ou se faire tuer : pas de milieu. Et ne jamais dormir. Il avait répété toute sa vie, avec une gracieuse insolence, le regard baissé sur ses ongles :  ne croyez pas au père Noël. [...]

Nous voulions écrire l’un et l’autre. Il publia son premier livre bien avant que je trace un mot du mien. A l’époque où parut La Nausée, si nous eussions prisé ces présentations solennelles, ce fut lui qui m’eût préfacé. C’est la mort qui a renversé les rôles. [...]

Son portrait, j’eusse été capable de le faire :  taille moyenne, cheveux noirs. Il louchait, comme moi, mais en sens inverse, c’est-à-dire agréablement. Le strabisme divergent faisait de mon visage une terre en friche ; le sien convergeait, lui donnant un air de malicieuse absence même quand il nous prêtait attention.”

Jean-Paul Sartre, Avant-propos à la réédition d’Aden Arabie (1931), Maspero, 1960.

Catégories: Accueil |

Désolé, les commentaires sont fermés pour cet article.