La revue ADEN est en danger ! En savoir plus.

Arrow up
Arrow down

Revue ADEN - n°16

PDFImprimerE-mail
ADEN 16 : De Cayenne au quai des brumes

Comment concilier le goût pour le frisson de l’affaire criminelle et le dégoût pour la grande boucherie ? L’expérience traumatique de la guerre s’exprime-t-elle dans cet appétit pour le crime ? Les bas-fonds sont-ils des héritiers des tranchées ? S’agit-il au contraire du refoulement d’une guerre qui apparaît comme absurde à bien des survivants ? Les torrents de sang, l’incommensurable barbarie de la guerre ne retrouvent-ils pas les chemins d’une certaine intelligibilité lorsqu’ils se muent en crimes passionnels ou crapuleux ? On se tue par haine, par amour ou par vénalité ; tous ces mobiles aussi vieux que les juges et les tribunaux se conçoivent sans doute bien mieux que l’horreur de cette guerre industrialisée dont la brutalité a provoqué choc et incrédulité.
Il n’est pas possible d’apporter de réponses définitives à ces interrogations. En effet, les productions issues du genre policier pourront être conformistes et normatives tout comme elles pourront être critiques et interrogatives des violences sociales. Le lecteur de Simenon aura-t-il été plus pacifiste ou belliciste, plus antifasciste que munichois ? Nul ne saurait le dire.

[Extrait de l’avant-propos de Fabrice Szabo]
Aden16
Prix de base avec taxes
Prix de vente avec réduction
Prix ​​de vente26,00 €
Description du produit

De Cayenne au quai des brumes

*

n° 16 de la revue Aden. Paul Nizan et les années trente

(mai 2018)

 

Avant-propos de Fabrice Szabo

Philippe Blondeau : « "L’odeur doucereuse et fade du sang" : Esthétique du crime dans Le Quai des Brumes de Pierre Mac Orlan »

Xavier Nerrière : « Le quai de la fesse »

Frédéric Cépède : « Casimir Cépède, juré aux Assises de la Seine ou comment rendre justice par oui ou par non (mai 1929) »

Xavier Nerrière : « Donne du rhum à ton homme ! »

Fabrice Szabo : « Un New Deal pour Les Misérables ? Sur l’adaptation cinématographique de Richard Boleslawski. »

Héritages

Marc Kober : « Héroïnes de faits divers surréalistes sous la plume de Georges Henein. Sonia Araquistain, Silly Ginette et Pauline Dubuisson »

Xavier Nerrière : « Voyage à Nantes… »

« Textes et Témoignages retrouvés »

Présentation de Sophie Kurkdjian

I - Des gangsters de Chicago aux bas-fonds parisiens

Claude Blanchard : « Des gangsters de Chicago à la bande de Stavisky »

Jean de La Périgne : « Les nouveaux gangsters de Paris » [Extrait]

Géo London : « Deux mois avec les bandits de Chicago » [Extrait]

Vital Gayman : « Police criminelle. Okhrana 1934 Paris »

Le Bon docteur : « Coup de poing dans l’affaire »

 

II – Cas d’école : Violette Nozières et Arthur Koestler

Louis Aragon : « Violette a-t-elle menti en disant qu’elle a agi seule ? »

Arthur Koestler : « Condamné à mort par Franco et libéré par l'action des masses, Arthur Koestler raconte l'histoire de sa captivité et comment il a vu tomber Malaga »

 

III – Penser le fait divers et la mafia

Joseph Kessel : « Leçon du fait divers »

Paul Vaillant-Couturier : « Mafia »

Pierre Bénard : « La maffia, ce qu’elle est, ce qu’elle fait »

*

Du côté de Paul Nizan

Réception de Nizan

Présentation de Laurence Ratier :

De la démystification de la philosophie bourgeoise aux slogans de Mai 68 :

la deuxième réception des Chiens de garde (1960-1969)

Joël Gemo : « Paul Nizan : Les Chiens de garde »

Bernard Besnier : « Modus vivendi »

André Laude : « "Les chiens de garde" du P.C. »

S. Birga, Z. Bodek, W. Frödlich, M. Montesano : « Les intellectuels – "chiens de garde" »

*

Comptes rendus

(rubrique sous la responsabilité de Fabrice Szabo)

Mary Morris, Jazz Palace, Paris, Liana Levi, 2016, 315 p. (Traduit de l'anglais (États-Unis) par Michèle Herpe-Volinsky ; Titre original : The Jazz Palace, Anchor, 2015)

***

Paul Preston, Une Guerre d’extermination – Espagne 1936-1945, Paris, Belin, « Contemporaines », 2016, 891 p. (Traduit de l’anglais par Laurent Bury et Patrick Hersant ; titre original : The Spanish Holocaust, 2012)

La Guerre d’Espagne – Un conflit qui a façonné l’Europe (Jordi Canal et Vincent Duclert, Dir.), Paris, Armand Colin, 2016, 395 p.

Les Giménologues, A Zaragoza a al charco ! Aragon 1936-1938 : récits de protagonistes libertaires, Montreuil, Les Giménologues/L'Insomniaque, 2016, 447 p.

Brigadistes !, (Patrick Amand, Patrick Bard et alli), Saint-Etienne, Editions du Caïman/ACER, 2016, 319 p.

Javier Cosnava, Rubén del Rincon, Insoumises, Préface de Mateo Isern Estella, Strasbourg, éditions du Long Bec, 2016, 96 p. (Traduit de l'espagnol par Isabelle Krempp et Roger Seiter ; Titre original : Las damas de la peste, Dib Buk, 2015)

***

Christian Langeois, Les Chants d’honneur. De la Chorale populaire à l’Orchestre rouge. Suzanne Cointe (1905-1943), Postface de Gilles Perrault, Paris, Le Cherche Midi, « Documents », 2017, 192 p.

***

Klaus Mann, Mise en garde, Paris, Phébus, 2016, 61 p. (Traduit de l'allemand par Dominique Laure Miermont et Corinna Gepner)

***

Edward Sarboni, Le syndicalisme de La Révolution prolétarienne entre 1925 et 1939 (Contribution à l’histoire du mouvement ouvrier français), La Bussière, Éditions Acratie, 2016, 220 p.

« Non, nous ne sommes pas un peuple élu ! » Sionisme et antisémitisme dans les années trente. La doctrine du Bund polonais dans les textes. Introduit et annoté par Enguerran Massis, La Bussière, Acratie, 2016, 175 p. (Traduit du yiddish par Enguerran Massis)

***

Catherine Collomp, Résister au nazisme – Le Jewish Labor Committee, New York, 1934-1945, Paris, C.N.R.S. Éditions, 2016, 310 p.

Michael Goebel, Paris, capitale du tiers monde – Comment est née la révolution anticoloniale (1919-1939), Paris, La Découverte, 2017, 447 p. (Traduit de l’anglais par Pauline Stockman ; titre original : Anti-Imperial Metropolis. Interwar Paris and The Seeds of Third World Nationalism, Cambridge University, 2015)

Tal Bruttman et Laurent Joly, La France antijuive de 1936, Préface de Michel Winock, Paris, C.N.R.S. éditions, 238 p. (1e édition, Paris, éditions des Equateurs, 2006) ; Nicole Masson, Les Victoires du Front populaire, Préface de Jack Lang, Paris, Chêne, 2016, 206 p. ; Jean Vigreux, Histoire du Front populaire. L’échappée belle, Paris, Tallandier, 2016, 366 p. ; Serge Wolikow, 1936. Le monde du Front populaire, Paris, Le Cherche Midi, 2016, 272 p.

Georges Vidal, Une Alliance improbable. L’armée française et la Russie soviétique (1917-1939), Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2015, 307 p.

Norman Ohler, L’Extase totale. Le IIIe Reich, les Allemands et la Drogue, Paris, la Découverte, 2016, 256 p, (Traduit de l’allemand par Vincent Platini ; Titre original : Der totale Rauch. Drogen im Dritten Reich, Kiepenheuer und Witsch, 2015)

Mathieu Auzanneau, Or noir : la grande histoire du pétrole, Paris, La Découverte, 2016, 882 p.

Olivier Loubes, Cannes 1939. Le festival qui n’a pas eu lieu, Paris, Armand Colin, 2016, 271 p. 

Amélie Chabrier et Marie-Eve Therenty, Détective, fabrique de crimes ?, Nantes, Joseph K., 2017, 190 p.

Débordements : sombres histoires de football (Olivier Villepreux, Samy Mouhoubi et Fréderic Bernard, Dir.), Paris, Anamosa, 261 p.

Pierre Birnbaum, Léon Blum. Un portrait, Paris, Seuil, 2016, 272 p.

Limore Yagil, Jean Bichelonne, 1940-1944. Un polytechnicien sous Vichy. Entre mémoire et histoire, Paris, éditions SPM, « Kronos », 2016, 334 p.

Henri de Wailly, Le Tocsin. Un grand reporter assassiné : Xavier de Hauteclocque (1897-1935), Paris, Mantes-la-Jolie, éditions Italiques, 2016, 198 p.

George Prochnik, L’impossible exil. Stefan Zweig et la fin du monde. Paris, Grasset, 2016, 445 p. (Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Cécile Dutheil de la Rochère ; Titre original : The Impossible Exile, Stefan Zweig at the End of the World, Other Press, 2014)

Barthélémy Schwartz, Benjamin Péret, l’astre noir du surréalisme, Montreuil, Libertalia, 2016, 330 p.

« Cahier Benjamin Péret », Lyon, Association des amis de Benjamin Péret, n° 5, 2016, 145 p.

Plaisirs de Mémoire et d'Avenir. Les Cahiers de l'association André Beucler, n° 5, « André Beucler et le cinéma. De l'apogée du muet à la consécration du parlant », Paris, 2015, 157 p.

Luc Dietrich, Le Bonheur des tristes, Préface de Frédéric Richaud, Bazas, Le Temps qu’il fait, 2016, 221 p. (1re édition : 1935)

Francis Jammes, Pipe, chien, Préface de Jacques Le Gall, Bordeaux, L’Éveilleur, 2016, 142 p. (1re édition : 1933)

Friedrich Torberg, L’Elève Gerber. Genève, Zoé, 2016, 335 p. (Traduit de l’allemand par Françoise Toraille ; 1ère édition : Der Schüler Gerber hat absolviert. Vienne, Paul Zsolnay Verlag, 1930)

Charles Reznikoff, Chacun Son Chemin, Paris, 2016, Hors-Limite, 76 p. (Traduit de l’anglais par Eva Antonnikov ; 1ère édition : Separate Way (1936), The Poems of Charles Reznikoff 1918-1975, A Black Sparrow Book, David R. Godine Publisher, Boston, 2005)

Simone Weil, Grèves et joie pure, Préface de Charles Jacquier, Montreuil, Libertalia, 2016, 80 p.

Pierre Drieu la Rochelle, Chroniques des années 30, Edition critique de Christian Dedet, Paris, éditions de Paris-Max Chaleil, « Littérature », 2016, 142 p. ; André Suarès, Contre le totalitarisme. Textes politiques (1920-1948), Edition critique de Stéphane Barsacq, Paris, Les Belles Lettres, « Le Goût des idées », 2016, 240 p.

Jean Zay, Lettres de la Drôle de guerre, 1939-1940, Introduction de Julian Jackson, Edition critique assurée par Olivier Loubes, Paris, Belin, 2015, 270 p.

Walter Benjamin, Lettres sur la littérature, Préface de Muriel Pic, Edition établie et préfacée par Muriel Pic, Genève, ZOE, 2016, 149 p. (Traduit de l’allemand avec Lukas Bärfuss)

Gilles Jacob, Un Homme cruel, Paris, Grasset, 2016, 317 p. 

Alain Claude Sulzer, Post-scriptum, Paris, Jacqueline Chambon, 2016, 288 p. (Traduit de l'allemand par Johannes Honigmann)

Peter Stephan-Jungk, La Chambre noire d’Edith Tudor-Hart, Arles, Jacqueline Chambon/Actes Sud, 2016, 266 p. (Traduit de l’allemand par Denis Michelis ; titre original : Die Dunkelkammern der Edith Tudor-Hart, 2015)

Alberto Vigevani, Un Monde sans faille, Paris, Liana Levi, 2016, 123 p. (Traduit de l’italien par Claude Bonnafont ; Titre original : Lettera al signor Alzerhyan. Un amicizia esemplare, Palerme, Sellerio, 2005)

Bertrand Galic, Kris, Damien Cuvillier, Nuit noire sur Brest, Postface de Patrick Gourlay, Paris, Futuropolis, 2016, 80 p.

Enzo Traverso, Mélancolie de gauche : la force d’une tradition cachée, Paris, La Découverte, 2016, 228 p.

***

« 1936, le Front Populaire en photographie », Paris, Hôtel de Ville, 19 mai -23 juillet 2016 (Commissaire : Françoise Denoyelle).

« La peinture américaine des années 1930 – The Age of Anxiety », Paris, Musée de L’Orangerie, 12 octobre 2016 - 30 janvier 2017 (Commissaires : Judith Barter et Laurence des Cars) ; La peinture américaine des années 1930, Catalogue d’exposition, Paris, Musées d’Orsay et de l’Orangerie/Hazan, 2016, 204 p.

« Walker Evans », Paris, Centre Pompidou, 26 avril au 14 août 2017 (Commissaire : Clément Chéroux)

« Lore Krüger, une photographe en exil, 1934-1944 », Paris, Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme, 30 mars - 17 juillet 2016.

 

[Par Patrice Allain, Pierre-Frédéric Charpentier, Robert Hirsch, Charles Jacquier, Félix Janvier, Pierrick Lafleur, Anne Mathieu, François Ouellet, Christophe Patillon, Nicolas Planchais, Bernard Pudal, Laurence Ratier, Fabrice Szabo, Stéphane Thomas, Gilles Vergnon, Françoise Willmann.]